Un Grand voyage vers la nuit

Synopsis :

Luo Hongwu (Jue Huang) revient à Kaili, sa ville natale, après s’être enfui pendant plusieurs années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Elle disait s’appeler Wan Qiwen (Tang Wei)

Jue Huang & Tang Wei

Le saviez-vous ? :

  • C’est le second long-métrage de Bi Gan, qui a utilisé beaucoup plus de budget pour la réalisation de ce film.
  • Le film a été présenté au Festival de Cannes 2018 dans la sélection officielle « Un certain regard ».

Ma critique :

Avec une ambiance onirique où tout se mélange que ce soit le discours ou les personnages, c’est un film qui ne laissera personne indifférent qui entre clairement dans la catégorie des films qui vont marquer durablement le spectateur, ce genre de film où le spectateur va y repenser encore et encore. On apprécie toutes ses qualités sonores et visuelles qui en font un OVNI hypnotique à partir du moment où on se laisse entraîner par le réalisateur Bi Gan sans chercher véritablement à comprendre sa finalité. Il faut savoir qu’il est construit en 2 parties avec une première partie plutôt classique (d’ailleurs, le titre du film se situe au milieu de l’œuvre) puis, sa suite bascule dans une sorte de plongée dans la mémoire et le rêve avec un plan séquence qui dure une heure !

Jue Huang

Les deux acteurs : Jue Huang & Tang Wei sont vraiment sublimes de beauté et leurs personnages sont tellement fascinants qu’on aimerait les connaître dans la vraie vie ! Je pense qu’on entendra encore parler de ces deux grands comédiens.

Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de voir le film en 3D vu que je l’avais raté au cinéma.. Pour ma part, j’en conclus que le film explore le mécanisme de la mémoire et on assiste ainsi à une plongée dans les souvenirs avec un mélange de réel, de fantasmes et de rêve onirique. Pendant ce fameux et long plan-séquence, Bi Gan laisse le spectateur dans un état de lévitation comme si on écoute une douce poésie. Donc, il ne faut pas s’attendre à voir une œuvre rythmée par un montage dynamique ; c’est tout le contraire ici, on prend le temps d’admirer toute la beauté de chaque scène et des décors.

Pour conclure, « Un grand voyage vers la nuit » est une oeuvre déroutante, grandiose qui ne cesse de se réinventer et qui offre une sublime proposition de cinéma comme on en voit rarement.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s