Benedetta

Synopsis :

Au 17ème siècle, alors que la peste se propage en Italie, la très jeune Benedetta Carlini (Virginie Efira) rejoint le couvent de Pescia en Toscane. Dès son plus jeune âge, Benedetta est capable de faire des miracles et sa présence au sein de sa nouvelle communauté va changer bien des choses dans la vie des soeurs.

Virginie Efira

Le saviez-vous ? :

  • C’est une adaptation du roman de Judith C.Brown « Soeur Benedetta, entre sainte et lesbienne« , publié en France en 1987, qui revient sur le parcours de Benedetta Carlini, une religieuse catholique italienne du XVIIe siècle.
  • Paul Verhoeven dirige pour la seconde fois Virginie Efira ; cinq ans après l’excellent Elle
  • Le film a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2021.

Ma critique :

Cette affaire avait tout pour plaire à Verhoeven : contexte historique, sexe, religion et violence, donc il est tout à fait à son aise avec ce récit et nous fait découvrir une histoire passionnante et ambiguë dont on ressort sans réellement savoir la véritable nature et personnalité de son personnage principal. Oui, la vraie force du film est de ne jamais répondre à nos interrogations puisque le cinéaste néerlandais choisit très judicieusement de laisser planer le doute sur sa position avec de nombreuses interrogations.. Quoi qu’on puisse penser du résultat, il ne ridicule absolument pas la religion mais il n’épargne pas l’hypocrisie au sein de l’Eglise ! On retrouve très bien le côté irrévérencieux de Verhoeven avec ses petites touches donc si vous êtes amateurs de son style, foncez-y car on retrouve tous les ingrédients de sa recette.

Daphné Patakia & Virginie Efira

Dans un registre complètement différent, Virginie Efira nous impressionne de plus en plus par son talent à nous montrer une nouvelle facette de son incroyable talent ; tour à tour, elle est mystérieuse, ambigüe, cruelle et touchante et c’est un rôle hyper complexe et physique dont on espère qu’elle sera récompensée. Elle est magistralement entourée par une grande galerie de seconds rôles très bien entourés : la révélation Daphné Patakia, la grande Charlotte Rampling qui retrouve le côté « effrayant » de ses grands rôles ainsi qu’un formidable Lambert Wilson.

C’est loin d’être le film le plus scandaleux ou violent dans la carrière du grand Verhoeven mais pour ma part, c’est l’un de ses plus aboutis en matière de mise en scène (certaines scènes sont vraiment sublimes de beauté) et d’écriture ; tant l’écriture du scénario est vraiment bien car le dosage entre l’intime et le grandiose est parfait ! Puis, avec un tel sujet difficile à aborder au cinéma, il passe du kitsch au grotesque d’une façon complètement assumée et qui déjoue tous les codes du cinéma historique.

Pour conclure, « Benedetta » est un très grand film qui oscille sans cesse entre différents genres où Virginie Efira livre une performance impressionnante.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s