Le Mystère de la chambre jaune

Synopsis :

Le jeune reporter Joseph Rouletabille (Denis Podalydès), accompagné de son ami et photographe Sainclair (Jean-Noël Bouté), se lance aux trousses du meurtrier qui a tenté d’assassiner Mathilde (Sabine Azéma), la fille du célèbre professeur Stangerson (Michael Lonsdale). Il se rend au château du Glandier pour mener l’enquête.
Qui est donc l’agresseur ? Quel est son mobile ? Et surtout comment a-t-il pu s’échapper de la Chambre Jaune qui était fermée de l’intérieur ?

Denis Podalydès

Le saviez-vous ? :

  • Bruno Podalydès adapte le roman éponyme de Gaston Leroux qui a été considéré comme un classique du genre.
  • Sabine Azéma et Pierre Arditi se donnent la réplique pour la huitième fois avec ce film.

Ma critique :

Podalydès sait créer une atmosphère mystérieuse qui garantit un réel suspense même si on connaît bien l’intrigue mais il arrive également à nous tenir en haleine et met en place des gags complètement irrésistibles pour détendre cette ambiance troublante ! On est plongé au coeur d’une énigme policière à résoudre, chacun va imaginer les hypothèses les plus farfelues, on croit souvent avoir trouvé l’assassin, avoir dévoilé le mystère, et pourtant, à chaque nouveau rebondissement, tout s’écroule, et on se remet à réfléchir jusqu’à ce dénouement final dont je n’en dévoilerai pas davantage..

Michael Lonsdale, Sabine Azéma, Bruno Podalydès & Julos Beaucarne

Le jeu des acteurs est vraiment irréprochable avec en tête le formidable duo Denis Podalydès/ Jean-Noël Brouté qui fonctionne à merveille tandis que le génial Claude Rich est absolument détestable en juge. Pierre Arditi propose une captivante performance et Sabine Azéma s’amuse beaucoup avec un côté « théâtral » dans son rôle de victime.

Nous ne sommes dans un grand polar dur digne d’un Scorsese mais on est plutôt dans une bonne comédie policière bien ficelée où Podalydès apporte beaucoup sa touche personnelle pour en faire une oeuvre cinématographique qui enchantera tout le monde ; je trouve que les costumes d’époque sont bien choisis ainsi que sa réalisation que je trouve réussie tout en faisant un travail assez remarquable sur la photographie. C’est une énigme savoureuse où on prend beaucoup de plaisir à suivre ces grands échanges entre ces protagonistes ainsi que ses explications finales.

Pour conclure, « Le Mystère de la chambre jaune » est un ensemble réussi qui jongle entre intrigue policière et univers « barré de Podalydès.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s