Désigné coupable

Synopsis :

Capturé par le gouvernement américain, Mohamedou Ould Slahi (Tahar Rahim) est détenu depuis des années à Guantánamo, sans jugement ni inculpation. À bout de forces, il se découvre deux alliées inattendues : l’avocate Nancy Hollander (Jodie Foster) et sa collaboratrice Teri Duncan (Shailene Woodley). Avec ténacité, les deux femmes vont affronter l’implacable système au nom d’une justice équitable. Leur plaidoyer polémique, ainsi que les preuves découvertes par le redoutable procureur militaire, le lieutenant-colonel Stuart Couch (Benedict Cumberbatch), finiront par démasquer une conspiration aussi vaste que scandaleuse. L’incroyable histoire vraie d’un combat acharné pour la survie et les droits d’un homme.

Tahar Rahim

Le saviez-vous ? :

  • Kevin Macdonald adapte les mémoires « Les Carnets de Guantánamo » écrits par Mohamedou Ould Slahi, un Mauritanien injustement détenu au camp de Guantánamo pendant quatorze ans.
  • D’abord prévu en 2020 pour une sortie en salles, le film a été plusieurs fois repoussé jusqu’à ce qu’il trouve enfin une date au cinéma : le 14 juillet 2021.
  • Jodie Foster a remporté le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle.

Ma critique :

Tirée d’une incroyable mais malheureuse histoire vraie, c’est une oeuvre absolument remarquable aussi fascinante que déstabilisante où pendant 2h10, le spectateur suit d’une manière captivante cette préparation de ce futur procès, des difficultés engendrés pour défendre un homme qui a été privé de ses droits. Je trouve que c’est une histoire vraie particulièrement désastreuse pour la démocratie américaine tant le film dénonce vraiment les absurdités de l’armée américaine.. Toutefois, il est nécessaire pour comprendre ce qu’a vécu Mohamedou Ould Slahi suspecté à tort de terrorisme et enfermé pendant 14 ans à Guantanamo via des scènes de torture que j’ai trouvé très dures à regarder !

Jodie Foster

Tahar Rahim excelle une nouvelle fois dans un rôle que je trouve complètement époustouflant et impressionnant ; c’est son meilleur rôle depuis « Un prophète » qui aurait mérité une nomination aux Oscars 2021, et c’est pareil pour Jodie Foster qui est brillante en avocate déterminée, l’actrice se fait rare sur nos écrans et signe un come-back fracassant ! Shailene Woodley et Benedict Cumberbatch sont également remarquables dans leurs rôles respectifs.

On est vraiment terrassés par l’émotion que je trouve très forte notamment les 20 dernières minutes où il est impossible de rester insensible face à cela.. Honnêtement, à la fin de la projection, le spectateur se demande comment les Etats-Unis peuvent-ils ne pas reconnaître leur tort et présenter leurs excuses face à cette injustice ?? De plus, lors du générique de fin, on découvre les images du vrai Mohamedou Ould Slahi et les autres protagonistes de cette sombre affaire, qui apportent une touche réaliste au film. Quand à la scène finale, elle est très marquante car on découvre qu’une erreur judiciaire peut coûter très cher (sans trop en dévoiler davantage)..

Pour conclure, « Désigné coupable » est un grand thriller judiciaire et politique qui est implacable dans son propos, porté par des immenses acteurs.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s