Le Diable, tout le temps

Synopsis :

Knockemstiff, Ohio. Face à sa femme mourante (Haley Bennett), un homme désespéré, Willard Russell (Bill Skarsgard), tente le tout pour le tout. Il se tourne vers la religion. Ses prières vont petit à petit s’apparenter à des sacrifices dont Arvin (Tom Holland), le fils du couple, pourrait être l’offrande ultime…

Tom Holland

Le saviez-vous ? :

  • Antonio Campos adapte le roman éponyme de Donald Ray Pollock sorti en 2012 en France, où ce dernier qui fait la voix-off du film.

Ma critique :

Je n’ai pas lu le livre donc je ne connaissais pas l’univers, et à ma plus grande surprise, j’ai beaucoup aimé ce film très dur qui offre un récit sur une humanité américaine rongé par la guerre, la violence ou encore la religion notamment la foi et le péché ! Ce qui est très fort dans ce film est sa narration tant elle ne nous perd absolument jamais malgré le nombre élevé de personnages. Pour ma part, je ne me suis pas ennuyé une seule fois au cours du visionnage ; d’une part, par ses nombreux rebondissements, puis, ces 5 histoires se déroulant successivement qui sont toutes liées  à un moment ou à un autre.

Robert Pattinson

Le casting du film est absolument gigantesque que ce soit les rôles principaux ou les rôles secondaires ; Tom Holland m’a beaucoup impressionné dans son rôle qui sort de sa palette habituelle tandis que Robert Pattinson est de plus en plus surprenant dans un rôle assez flippant ! Notons le reste du casting absolument remarquable où tous sont d’une précision hallucinante : Jason Clarke, Haley Bennett, Harry Melling, Eliza Scanlen, Mia Wasikowska, Riley Keough ou encore Sebastian Stan.

On est totalement embarqué dans cette histoire qui est d’une violence physique et psychologique assez rare où on est mal à l’aise.. Je tiens à avertir que ce n’est clairement pas un film à la portée de tous : c’est malsain, glauque à souhait mais ultra captivant ! On n’en ressort pas indemne face à ces histoires qui s’entremêlent dans une Amérique profonde et traumatisée. Oui, le fanatisme religieux est évoqué à travers certains personnages qui vont commettre le pire notamment où on voit quelques scènes d’une redoutable violence mais c’est en parfaite adéquation avec son propos.

Pour conclure, « Le Diable, tout le temps » est une oeuvre très sombre qui ose flirter avec le thriller et le film d’horreur grâce à son atmosphère poisseuse, portée par une formidable troupe d’acteurs.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s