L’Esprit de famille

Synopsis :

Alexandre (Guillaume de Tonquédec) s’embrouille une nouvelle fois avec son père Jacques (François Berléand). A priori, il ne devrait pas, car ce dernier vient de décéder, mais Jacques, ou plutôt son esprit, est bien là, à râler à ses côtés. Et comme Alexandre est le seul à le voir et donc à lui parler, sa mère (Josiane Balasko), sa femme (Isabelle Carré) et son frère (Jérémy Lopez) commencent à s’inquiéter de son étrange comportement.

Josiane Balasko & François Berléand

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Eric Besnard a eu l’idée du scénario du film après la mort de son père, lorsqu’il s’est demandé comment dépasser ce deuil.
  • C’est la deuxième collaboration entre le réalisateur et Josiane Balasko huit ans après « Mes Héros ».

Ma critique :

Pas de surprise dans ce joli film français qui a un thème familial vu et revu au cinéma où tout le monde verront plusieurs niveaux de lecture : certains verront seulement qu’une petite comédie drôle et tendre tandis que d’autres un message plus profond comme il faut profiter de la vie et de ses proches tant qu’il est encore temps, car le temps passe vite… On peut dire que c’est une belle introspective sur les rapports familiaux, les souvenirs, les non-dits et remises en question au sein d’une famille ! Néanmoins, je reproche au film le ton donné qui peut agacer dans un premier temps, on finit malgré tout par comprendre la démarche de Éric Besnard à travers sa vision du deuil.

Guillaume de Tonquédec & Isabelle Carré

Le film nous offre une jolie distribution : Guillaume de Tonquédec réalise une très bonne performance d’acteur dans le rôle principal d’Alex l’écrivain égoïste et il est bien entouré par la douce Isabelle Carré toujours aussi juste dans son rôle. Josiane Balasko et François Berléand sont impeccables dans les rôles des patriarches.

L’ambiance générale est sympathique mais l’ensemble manque de piquant même si la belle leçon de vie est constamment présente tant elle traite des sujets sensibles dans une famille come tous les autres : la présence et la disponibilité, l’écoute et l’attention aux autres ou l’indifférence.. L’idée de départ est intéressante avec une question pertinente : comment faire son deuil sur fond de comédie ? Le deuil fait réfléchir tout le monde mais le problème est qu’on ne s’attache pas aux personnages malheureusement.

Pour conclure, « L’Esprit de famille » est une comédie mélodramatique familiale qui pose de bonnes questions sur le deuil mais qui manque vraiment de surprises..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s