Les Fantômes d’Ismaël

Synopsis :

Ismaël Vuillard (Mathieu Amalric) partage sa vie entre son métier de réalisateur et sa compagne Sylvia (Charlotte Gainsbourg), une astrophysicienne. Alors qu’il s’apprête à débuter le tournage de son nouveau film, une biographie de son frère Ivan Louis Garrel), un célèbre diplomate, Ismaël voit resurgir dans sa vie son ancien amour Carlotta (Marion Cotillard), portée disparue depuis vingt ans. Sa perte l’avait alors brisé, et il lui avait fallu du temps pour se reconstruire. Complètement perdu, Ismaël décide de quitter son tournage précipitamment. Il trouve refuge à Roubaix, dans la maison familiale. De son côté, Sylvia se demande si elle a encore un rôle à jouer dans sa vie.

Marion Cotillard & Charlotte Gainsbourg

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Arnaud Desplechin retrouve pour la septième fois son acteur fétiche Mathieu Amalric pour sa nouvelle collaboration cinématographique.
  • Le film a été présenté en ouverture, hors compétition, au Festival de Cannes 2017.

Ma critique :

Ce film ne plaira pas à tout le monde, il va même agacer beaucoup de personnes mais pour ma part ; c’est vraiment un film unique qui mérite le détour en surprenant constamment le spectateur mais qui va aussi le dérouter par sa construction singulière et inattendue. Trois intrigues en un seul film dans lequel vont se bousculer  aussi de nombreux personnages des précédents films de Desplechin ainsi que de nombreuses références cinématographiques.. Dès le début, on ne sait pas où le cinéaste veut nous emmener et c’est cela qui le rend extraordinaire ! Ce n’est pas un film tout public mais réservé à des cinéphiles extrêmement pointus tant c’est difficile d’accès mais je trouve que c’est passionnant à regarder.

Marion Cotillard & Mathieu Amalric

Son trio d’acteurs est absolument magistral tant chacun livre des performances complètement extraordinaires : Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard sont au sommet de leurs arts tandis que Mathieu Amalric est exceptionnel dans un rôle si complexe. Les seconds rôles sont également bien servis notamment Louis Garrel, Hippolyte Girardot ou encore Alba Rohrwacher.

Plusieurs récits ici se superposent, s’entremêlent pour en faire une oeuvre très intéressante dans sa façon d’aborder le processus créatif, mais vaut surtout pour la confusion des êtres humains.. Je dirais que c’est un voyage complètement subjuguant dans l’au-delà de notre esprit, servis par des dialogues magnifiquement écrits comme à la manière d’un roman où on sent que Desplechin parle de lui-même à travers le personnage d’Ismaël avec son rapport avec les femmes, sa mélancolie mais surtout son rapport à l’art et à la création.

Pour conclure, « Les Fantômes d’Ismaël » est un film magistral où les registres ne cessent de varier et qui propose un tourbillon d’émotions audacieux, servi par un casting magistral.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s