Tout s’est bien passé

Synopsis :

Emmanuèle (Sophie Marceau), romancière épanouie dans sa vie privée et professionnelle, se précipite à l’hôpital, son père André (André Dussollier) vient de faire un AVC. Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir. Avec l’aide de sa sœur Pascale (Géraldine Pailhas), elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis.

Sophie Marceau

Le saviez-vous ? :

  • François Ozon adapte le roman du même nom de son amie Emmanuèle Bernheim, narrant sa propre histoire avec son père qui lui avait demandé de l’aider à mourir.
  • Pour les besoins de son rôle, André Dussollier a visionné des documentaires consacrés à des personnes qui avaient choisi de mourir par euthanasie. 
  • Deux actrices retrouvent François Ozon qui les avaient déjà dirigées dans des précédents films du cinéaste : Géraldine Pailhas et Charlotte Rampling.
  • Le film a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2021 et il est reparti bredouille du Palmarès.

Ma critique :

Le thème de la mort est souvent présente dans la filmographie de François Ozon si on remarque bien mais avec ce nouveau long-métrage, il traite également le sujet de l’euthanasie avec une sobriété bien propre, qui ne verse jamais dans le mélo mais honnêtement, je pense que chaque spectateur ressort de la salle avec les yeux embués tant l’émotion est très forte à la fin du générique ! Toutefois, on note beaucoup d’humour et de sarcasme dans les dialogues où on s’amuse beaucoup car je trouve que c’est bien pensé pour dédramatiser un peu l’ambiance ; Puis, le scénario est simple et va à l’essentiel tant on suit le parcours classique que peut avoir une telle thématique..

Sophie Marceau, Géraldine Pailhas & André Dussollier

On retient surtout les excellentes performances de tout le casting ; on sait tous que François Ozon est un formidable directeur d’acteurs car il sait magistralement bien les diriger à commencer par André Dussollier qui est époustouflant dans le rôle du père égoïste victime d’un AVC et il est (presque) méconnaissable ! Elle n’a pas souvent de grands rôles au cinéma mais ici, c’est un rôle en or qu’a Sophie Marceau, absolument bouleversante qui livre une de ses meilleures performances et j’ai beaucoup aimé le duo qu’elle forme avec Géraldine Pailhas, aussi très touchante.  Il serait étonnant qu’une nomination aux César ne vienne pas récompenser leurs performances. Notons une courte participation mystérieuse de Charlotte Rampling dans le rôle de la mère pleine de froideur.

Je trouve que le film est vraiment intelligent car il ne s’égare à aucun moment avec tous ces petits trucs liés à ce genre de thématique : la justice française, les instructions légitimes etc.. C’est une oeuvre qui est sincère vu qu’elle offre une belle réflexion sur le droit de mourir dignement, refusant de voir ce point final comme une fatalité sordide.. Alors, oui, les deux premiers tiers posent les enjeux de cette quête mais le dernier acte nous emporte dans un quasi thriller policier qui tient en haleine jusqu’à son dénouement.

Pour conclure, « Tout s’est bien passé » est un excellent film qui explore des terrains inattendus avec un sujet si douloureux où on en ressort vraiment émus.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s