Liz et l’oiseau bleu

Synopsis :

Nozomi est une jeune femme extravertie et très populaire auprès de ses camarades de classe, doublée d’une talentueuse flûtiste. Mizore, plus discrète et timide, joue du hautbois. Mizore se sent très proche et dépendante de Nozomi, qu’elle affectionne et admire. Elle craint que la fin de leur dernière année de lycée soit aussi la fin de leur histoire, entre rivalité musicale et admiration. Les 2 amies se préparent à jouer en duo pour la compétition musicale du lycée Kita Uji. Quand leur orchestre commence à travailler sur les musiques de Liz und ein Blauer Vogel (Liz et l’Oiseau Bleu), Nozomi et Mizore croient voir dans cette oeuvre bucolique le reflet de leur histoire d’adolescentes.
La réalité rejoindra-t-elle le conte ?

Le saviez-vous ? :

  • Naoko Yamada adapte l’univers de la série de romans Sound! Euphonium d’Ayano Takeda, lui-même adapté en série télévisée intitulée Hibike! Euphonium.

Ma critique :

Comme d’habitude, c’est souvent les films d’animation qui passent un peu inaperçu mais qui méritent un peu plus de succès tant les résultats sont des merveilles ! Le point fort de ce film est réellement l’animation et le graphisme. Tout est magnifique, surtout le style graphique, sur ce point c’est difficile de ne pas y trouver certains défauts.. Si l’intrigue s’avère être simple, le film permet de développer les thèmes et problématiques propres à cette étrange période qui fait suite à l’école ! Puis, le regard a vraiment sa place importante dans ce film vu que la complexité de l’intrigue est parfaitement déployée où le public se questionne autant sur le regard et l’exigence que l’on a pour soi-même qu’envers les autres

La mise en scène est toujours aussi brillante dont les variations vont permettent de décrypter et ressentir les émotions des protagonistes. Chaque plan est une merveille de poésie, ouvrant aux spectateurs toute la complexité psychologique des personnages. A partir d’une histoire banale, on assiste à une très belle oeuvre profonde et touchante sur les sentiments des personnes. Une double lecture pas évidente qui demande en effet plusieurs visions et rend le film bien plus profond qu’il ne le parait au premier abord !

Pour conclure, « Liz et l’oiseau bleu » est un très bon dessin animé japonais qui dresse une chronique subtile sur l’amitié passionnelle entre deux lycéennes.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s