Le Labyrinthe de Pan

Synopsis :

Espagne, 1944. Fin de la guerre. Carmen (Ariadna Gil), récemment remariée, s’installe avec sa fille Ofélia (Ivana Baquero) chez son nouvel époux, le très autoritaire Vidal (Sergi Lopez), capitaine de l’armée franquiste.
Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Pan (DougJones), le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque, va lui révéler qu’elle n’est autre que la princesse disparue d’un royaume enchanté.
Afin de découvrir la vérité, Ofélia devra accomplir trois dangereuses épreuves, que rien ne l’a préparé à affronter…

Doug Jones& Ivana Baquero

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur mexicain Guillermo Del Toro a présenté son film au Festival de Cannes 2006 mais n’a pas remporté de Prix malgré un très long standing ovation lors de sa présentation.
  • Le film a remporté 3 Oscars : meilleurs décors, meilleure photographie et meilleur maquillage.

Ma critique :

Quand on était enfant, on a tous été bercé par un conte de fée qui nous a fait rêver durant de très longues nuits et cela a constitué une partie de notre enfance. Avant de voir ce film, j’étais persuadé que ça allait être magistral : le résultat a dépassé mes attentes ! La vraie bonne idée de ce long-métrage est de le partager en deux parties à savoir le conte de fée et la guerre, on pensait que ces deux genres ne collent pas du tout ensemble ; détrompez-vous, Del Toro a réussi à les fusionner et ça donne un chef-d’oeuvre extraordnaire. L’histoire, en elle-même, est originale avec cette fantastique idée de mélanger un contexte historique à une vision du monde de petite fille avec des rêves !

Sergi Lopez

La jeune Ivana Baquero interprète parfaitement son rôle d’une petite fille rêveuse avec un visage tellement doux et un regard plein d’émotions. Du côté des adultes, Sergi Lopez est absolument terrifiant en capitaine extrêmement cruel et sans scrupules tandis que Doug Jones incarne le Faune et l’Homme Pâle exceptionnellement comme à chaque fois.

Le film est avant tout un conte pour adultes avec des créatures terrifiantes (on pense surtout au monstre où ses yeux sont situés dans ses mains ; cette scène m’a complètement traumatisé et je ne suis pas le seul..) mais il faut avant tout savoir que l’histoire montre que finalement les monstres ne sont pas seulement des créatures crées par notre imagination mais qu’elles peuvent être tout simplement des êtres humains aux personnalités terrifiantes et capables de choses affreuses.. Puis, les décors sont tellement merveilleux donnant une ambiance particulière, en plus d’une bonne tension par les enjeux dramatiques mis en scène. Alors, oui, certaines scènes sont d’une violence insoutenable mais les passages oniriques viennent compenser cette impression sans jamais verser dans la mièvrerie !

Pour conclure, « Le Labyrinthe de Pan » est une grosse claque exceptionnelle qui s’inscrit dans la liste des plus grandes oeuvres du cinéma où on remarque aucun défaut à ce film. Un chef-d’oeuvre !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s