Black Coal

Synopsis :

En 1999, un employé d’une carrière minière est assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L’inspecteur Zhang (Liao Fan) mène l’enquête, mais doit rapidement abandonner après avoir été blessé lors de l’interpellation des principaux suspects.
Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l’épouse de la première victime (Gwei Lun Mei). Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l’amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

Gwei Lun Mei

Le saviez-vous ? :

  • Pour son troisième film, le réalisateur Diao Yinan a passé huit ans à mettre au point le scénario qui ne se base pas sur des faits réels.
  • Il a remporté l’Ours d’or du meilleur film ainsi que l’Ours d’argent du meilleur acteur pour Liao Fan lors du Festival de Berlin 2014.

Ma critique :

Ce thriller chinois est une excellente surprise pour ma part car il reprend tous les codes du film noir tant il nous tient en haleine sur son enquête de manière surprenante dès le début, mais quand le spectateur croit savoir quelque chose ; le rebondissement  est sans cesse déplacé par un détail ou une révélation.. On est vraiment happés par ce voyage visuel avec ces plans soignés et virtuoses à la fois dont on ne peut pas passer à côté face à tant de beauté ! Il a découpé son histoire d’une façon très intrigante et a réalisé des scènes de violence d’un réalisme sidérant qui va en surprend plus d’un car elles apparaissent à des moments où on ne s’y attendaient pas.

Liao Fan

Les deux acteurs Liao Fan et Gwei Lun Mei sont des véritables révélations du cinéma asiatique ; ils sont vraiment remarquables dans leurs rôles respectifs : on s’intéresse vraiment à ces deux protagonistes qui ont une profondeur très intéressante à observer durant le visionnage.

Le film est certes exigeant mais il est assez intelligemment rythmé par des ellipses parfois stupéfiantes (on passe de 1999 à 2004 en une fraction de seconde). Je recommande ce film pour sa plongée dans une noirceur somptueuse et ses anti-héros qui souffrent d’une profonde solitude que le réalisateur Diao Yinan sait les maîtriser. Puis, sa narration parfois déconcertante rappelle qu’il s’agit avant tout d’un film d’auteur et non pas d’un policier à sensations, ce qui le réserve à un public averti. Il faut rester concentré pour ne pas mélanger les personnages, les époques et comprendre le dénouement de cette histoire..

Pour conclure, « Black Coal » est un polar chinois élégant et violent qui dresse un portrait passionnant de la Chine tout en installant une intrigue policière haletante.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s