Le Vent se lève

Synopsis :

Inspiré par le fameux concepteur d’avions Giovanni Caproni, Jiro (doublé par Paolo Domingo) rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde.
Le Vent se lève raconte une grande partie de sa vie et dépeint les événements historiques clés qui ont profondément influencé le cours de son existence, dont le séisme de Kanto en 1923, la Grande Dépression, l’épidémie de tuberculose et l’entrée en guerre du Japon. Jiro connaîtra l’amour avec Nahoko (doublée par Chloé Berthier) et l’amitié avec son collègue Honjo (doublé par Guillaume Lebon). Inventeur extraordinaire, il fera entrer l’aviation dans une ère nouvelle.

Le saviez-vous ? :

  • C’est le onzième et dernier long-métrage du cinéaste japonais Hayao Miyazaki qui est inspiré de l’ingénieur en aéronautique Jiro Horikoshi.
  • Le film a reçu de nombreuses nominations à la 70ème édition de la Mostra de Venise en 2013 sans remporter aucune récompense.

Ma critique :

J’admire énormément Hayao Miyazaki qui est un grand homme qui m’a fait passer mille émotions à travers tous ses films donc j’avais une hâte folle de découvrir sa dernière production ; et je suis encore bouleversé sept ans plus tard après sa sortie ! J’ai été littéralement subjugué par tant de beauté pendant 2 heures, les mots me manquent pour qualifier au mieux ce chef-d’oeuvre ! Si le cinéaste ne renonce pas à son univers poétique, il inscrit ici son histoire dans un contexte bien précis. C’est également une déclaration d’amour à l’aviation et surtout aux rêves que peut avoir un enfant jusqu’à son âge adulte : il faut toujours y croire.  Mais, c’est aussi une magnifique histoire d’amour entre l’ingénieur d’avion et son amour d’enfance qui m’a vraiment fait verser de très belles larmes !

Certaines scènes sont grandioses, notamment ses rêves avec la récurrente apparition du concepteur d’avion Gianni Caproni et Miyazaki nous offre un film long mais heureusement jamais ennuyeux dont chaque moment est à savourer ! La chaleur des couleurs contraste avec la dureté des événements : on retiendra la scène démente du tremblement de terre qui m’a fait trembler. Je suis vraiment triste de me dire qu’on ne verra plus de nouveau Miyazaki au cinéma, mais je suis à la fois heureux et impressionné qu’il ait réussi à faire un film aussi abouti qu’époustouflant pour conclure sa brillante carrière !

Pour conclure, « Le Vent se lève » est une œuvre comme on en voit beaucoup trop rarement au cinéma, une œuvre très juste, poétique, ambigu, lyrique, poignante mais surtout un très beau film !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Publicité

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s