Ouistreham

Synopsis :

Marianne Winckler (Juliette Binoche), écrivaine reconnue, entreprend un livre sur le travail précaire. Elle s’installe près de Caen et, sans révéler son identité, rejoint une équipe de femmes de ménage. Confrontée à la fragilité économique et à l’invisibilité sociale, elle découvre aussi l’entraide et la solidarité qui unissent ces travailleuses de l’ombre.

Hélène Lambert & Juliette Binoche

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Emmanuel Carrère adapte le récit « Le Quai de Ouistreham » de Florence Aubenas paru en 2010.
  • Il a été présenté au Festival de Cannes 2021 où il a fait l’ouverture à la Quinzaine des Réalisateurs.

Ma critique :

Tout est très réussi dans ce film passionnant qui soulève le travail des femmes de ménage dans les cabines des ferries que les voyageurs abandonnent parfois dans des conditions lamentables. Il oscille entre documentaire et fiction avec une belle aisance mais c’est avant tout un film sur le travail ; on voit vraiment ces femmes changer les draps, récurer les toilettes, nettoyer les micro-ondes, passer l’aspirateur. On sent la sueur, on comprend la difficulté du travail, la répétitivité des gestes etc.. Le film a vraiment le mérite de nous plonger dans le quotidien de ce peuple invisible d’une manière instructive et émouvante qui réussit à éviter tous les pièges attendus.

Hélène Lambert

Juliette Binoche est comme d’habitude remarquable dans son rôle de Marianne qui va infiltrer pour écrire son livre. C’est la seule actrice connue du film puisqu’elle est entourée par des actrices non-professionnelles ; ce qui amène beaucoup d’authenticité à cette distribution mais on retient surtout la révélation Hélène Lambert où on va en entendre beaucoup parler.

Le film n’est pas fait pour nous faire pleurer à chaudes larmes mais pour appuyer là où ça fait mal. Il ne faut plus faire comme si c’était normal que des gens nettoient derrière nous sans leur accorder aucune considération.. Plus on avance dans le film, plus il nous captive avec son suspense de l’aspect « undercover » que va vivre le personnage de Marianne. Je vous encourage vivement de découvrir ce long-métrage qui nous fait tous réfléchir sur notre égoïsme !

Pour conclure, « Ouistreham » est un film social remarquable qui nous pousse à réfléchir sur nos comportements grâce à un merveilleux scénario où Juliette Binoche trouve une nouvelle fois un très beau rôle.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s