La Fureur de vivre

Synopsis :

Jim Stark (James Dean) est le petit nouveau au lycée. Un jeune homme accablé de problèmes familiaux et brimé par ses camarades mais qui n’aspire qu’à se faire une place parmi ses camarades. Entraîné malgré lui dans un défi de vitesse face à Buzz (Corey Allen), chef d’un groupe un peu rebelle, ce dernier y perdra la vie. Suite à ce drame, Jim est entraîné dans une spirale de violence.

James Dean

Le saviez-vous ? :

  • Au départ, le film devait être tourné en noir et blanc, mais, suite au succès, le réalisateur Nicholas Ray décida que celui-ci soit en couleurs.
  • James Dean fut blessé au poignet lors de la scène du poste de police où il frappait fort du poing sur le comptoir.
  • Il a reçu 3 nominations aux Oscars : meilleur scénario original, meilleur second rôle masculin et meilleur second rôle féminin.

Ma critique :

James Dean est un mythe du XXe siècle ; j’avoue que je ne m’y suis pas trop intéressé dès le départ à sa filmographie, mais quand je l’ai vu dans ma bibliothèque, je n’ai pas hésité à le regarder il y a quelques mois. Pour moi, c’est vraiment une réussite car il réussit l’exploit d’évoquer les questionnements et les déboires d’une jeunesse à la recherche de sensations fortes et qui a besoin de s’affirmer. Qu’on soit dans les années 50 ou dans les années 2000, on constate qu’il n’y a pas vraiment de changements même si les problèmes des adolescents sont bien plus complexes et compliqués. S’il a vieilli, il a su garder une essence avec des scènes très marquantes comme l’épreuve automobile qui a marqué tous les cinéphiles !

Natalie Wood & James Dean

James Dean livre une interprétation remarquable dans le rôle de ce jeune garçon rebelle qu’on n’oubliera pas de si tôt dans le paysage du cinéma tellement il crève l’écran à chacune de ses apparitions. On notera aussi la très belle performance de la jolie Natalie Wood !

Le film souligne aussi à travers un scénario plutôt simple que les 3 jeunes protagonistes de l’histoire étant en quête d’affection et de reconnaissance, sont animés par une relation difficile avec leurs pères. On passe facilement d’une émotion à une autre, le film navigue entre moments légers et scènes violentes dans ce film mythique où on est encore secoué encore aujourd’hui par cette soif de rébellion.. Ce qui m’a le plus frappé en regardant ce film (et je ne suis pas le seul) c’est qu’il est intemporel et n’a rien perdu de son actualité !

Pour conclure, « La Fureur de vivre » est un grand film remarquable et intemporel qui parlera à toutes les générations qui parle d’amitié, d’amour et de rébellion, où James Dean crève l’écran.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s