Candyman

Synopsis :

D’aussi loin qu’ils s’en souviennent, les habitants de Cabrini Green, une des cités les plus insalubres en plein cœur de Chicago, ont toujours été terrorisés par une effroyable histoire de fantôme, passant de bouche à oreille, où il est question d’un tueur tout droit sorti de l’enfer, avec un crochet en guise de main, qui pourrait apparemment être convoqué très facilement par qui l’oserait, rien qu’en répétant son nom 5 fois devant un miroir. Dix ans après que la dernière des tours de la cité ait été détruite, l’artiste peintre Anthony McCoy (Yahya Abdul-Mateen II) et sa petite amie Cartwright (Teyonah Parris), directrice de galerie d’art, emménagent dans un appartement luxueux, sur le site de l’ancienne cité, aujourd’hui complètement nettoyé et reconverti en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation qui lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du CANDYMAN. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux, sans se rendre compte qu’il rouvre la porte d’un passé trouble qui va mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence qui en se propageant va le forcer à faire face à son destin.

Yahya Abdul-Mateen II

Le saviez-vous ? :

  • Il s’agit du quatrième film de la franchise inspirée de la nouvelle « The Forbidden » de Clive Barker et d’une suite-remake du film homonyme de 1992 de Bernard Rose.
  • Produit par Jordan Peele, le film a été confié à la réalisation par la cinéaste Nia DaCosta.
  • La sortie en salles du film a été repoussée à plusieurs reprises en raison de la pandémie du COVID-19.

Ma critique :

S’il y a bien une chose que je ne supporte vraiment pas au cinéma ; ce sont les gamins qui prennent leurs aises dans la salle, s’installent derrière toi et mettent leur pieds sur les dossiers de devant et qui se croient dans leurs salons.. C’était le cas de ma séance du film il y a quelques mois ! Que dire sinon du film ? Cette nouvelle version du mythe de Candyman est plutôt convaincante, c’est un film de genre assez efficace parsemé de quelques plans gores réussis. Contrairement à certains films du même genre, celui-ci propose vraiment de très bonnes idées de mise en scène en prenant le temps de développer ses protagonistes. L’horreur et les meurtres sont bel et bien présents mais n’oublions pas que le film est très social, entre dénonciation du racisme, violences policières et légendes urbaines..

Teyonah Parris

Concernant le casting, c’est plutôt pas mal mais les acteurs ne brillent pas de mille feux dans ce film à commencer par Teyonah Parris et Yahya Abdul-Mateen II qui sont convaincants mais sans plus..

Notons que cette oeuvre a été produite et co-scénarisée par l’excellent Jordan Peele qui, comme à son habitude, apporte sa petite touche et amène ses thèmes de prédilections. Le film est donc bien plus une métaphore sociale des problèmes d’intégrations qui se passent aux États-Unis et, plus largement, notre société. Au-delà du message, je reconnais avoir été plutôt impressionné par le travail de l’image, notamment ceux sur les ombres, où on constate vraiment le talent de cette cinéaste. C’est innovant et c’est vraiment agréable de voir un long-métrage horrifique avec du fond et un vrai univers visuel qui risque de déstabiliser certains..

Pour conclure, « Candyman » est aussi inquiétant qu’élégant dans sa mise en scène et qui propose un récit politique pour dénoncer le racisme et les violences policières.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s