Les Beaux gosses

Synopsis :

Hervé (Vincent Lacoste), un ado de 14 ans, vit seul avec sa mère (Noémie Lvosky). Avec ses copains du collège, ils ne pensent qu’à une chose : sortir avec une fille. Seulement, quand on est exclu, un peu moche, un peu nigaud, et que l’on accumule râteau sur râteau, ce n’est pas facile. Un jour, sans très bien comprendre comment, il va sortir avec Aurore (Alice Tremolières), une jolie fille de sa classe… et maintenant, on est censés coucher, c’est bien ça ?

Anthony Sonigo & Vincent Lacoste

Le saviez-vous ? :

  • C’est la première réalisation de Riad Sattouf, qui a été présenté en Sélection officielle de la 41ème Quinzaine des Réalisateurs.
  • Il a remporté le César du meilleur premier film en 2010.

Ma critique :

Comment faire peur les parents dont les enfants n’ont pas encore atteint le stade de l’adolescence ? Je trouve que le réalisateur Riad Sattouf a crée un véritable univers et brosse le portrait de petits jeunes qui se sentent mal dans leurs peaux. J’ai eu une bonne impression d’authenticité et de sincérité tout le long du film où il y a plein de petits détails qui contribuent à cette immersion, on croit retourner au collège. Sur ce sujet déjà très largement balisé et qui propose le plus souvent des films à l’humour gras,  voici enfin un film très drôle et, parfois, très touchant ! On est certes dans la caricature, mais une caricature vraiment bien dosée et écrite. Beaucoup s’y retrouveront dans les situations, parfois même jusque dans les dialogues..

Noémie Lvosky & Vincent Lacoste

Les acteurs brillent et livrent des interprétations hilarantes à commencer par Vincent Lacoste qui brille par beaucoup d’authenticité et de sincérité dans le rôle de son personnage tandis que son duo avec Anthony Sonigo qui est naturel. Noémie Lvosky possède une certaine folie d’humour dans le rôle de la mère très curieuse tandis qu’Emmanuelle Devos est toujours convaincante.

J’ai été tordu de rire à certains moments, et d’autres m’ont rappelé ma propre adolescence mais j’avoue que j’éprouve pour ces jeunes adolescents de la tendresse à les voir se débattre dans des problèmes qui ont pu être les miens à une époque. Même si le sujet peut sembler un peu lourd, après toute la vague de comédies adolescentes style American Pie, le film a une personnalité propre et le côté réaliste lui donne une aura très particulière. Certaines scènes sont très drôles mais ne seront sûrement pas du goût de tout le monde !

Pour conclure, « Les Beaux gosses » est une chronique adolescente avec beaucoup de justesse et de sincérité où les dialogues sont savoureux et que le casting est aux petits oignons.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s