Kompromat

Synopsis :

Russie, 2017. Mathieu Roussel (Gilles Lellouche) est arrêté et incarcéré sous les yeux de sa fille. Expatrié français, il est victime d’un « kompromat », de faux documents compromettants utilisés par les services secrets russes pour nuire à un ennemi de l’Etat. Menacé d’une peine de prison à vie, il ne lui reste qu’une option : s’évader, et rejoindre la France par ses propres moyens…

Gilles Lellouche

Le saviez-vous ? :

  • Le scénario s’inspire très librement d’une histoire vraie, celle de Yoann Barbereau et de son livre Les geôles de Sibérie.
  • L’action du film de Jérôme Salle se déroule à Irkoutsk, une ville de Sibérie aux conditions climatiques rudes. 

Ma critique :

Inspiré d’un kompromat (terme russe désignant un dossier compromettant, souvent fabriqué de toutes pièces) dirigé contre Yoann Barbereau en 2015, ce thriller français est une réussite en cette rentrée cinématographique. En moins de cinq minutes, l’intrigue se met en place très rapidement pour ne plus jamais lâcher le rythme jusqu’au dénouement. Si le récit paraît être invraisemblable, il est pourtant inspiré de faits réels. Il nous emporte dans une affaire politico-judiciaire haletante, propulsant un innocent dans les redoutables griffes des services secrets russes.

Joanna Kulig

Gilles Lellouche campe avec énormément de talent un homme honnête prêt à tout pour prouver son innocence et sortir de ce terrible piège, il s’en sort très bien et fait preuve d’une puissance phénoménale depuis quelques temps. A ses côtés, Joanna Kulig est remarquable dans un rôle peu taiseux où tout passe par ses expressions.

Le film ne réinvente rien, c’est un thriller à la fois classique et sans surprises qui ne réinvente pas le genre jusqu’à une idylle prévisible mais il faut ne pas être trop dur car l’ensemble est quand même très efficace dans son genre ! Le thriller est haletant, les images magnifiques et chaque personnage porte en lui une complexité touchante qui m’a assez surpris tout au long. On se laisse embarquer, terrifié de cette sombre autant qu’invraisemblable machination..

Pour conclure, « Kompromat » est un ensemble musclé et efficace où Gilles Lellouche porte le film sur ses épaules.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s