Sept ans au Tibet

Synopsis :

A la fin de l’été 1939, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer (Brad Pitt), premier vainqueur de la face Nord de l’Eiger et qui rêve de conquérir le Nanga Parbat, sommet inviolé de l’Himalaya, accepte de l’argent nazi pour y planter le drapeau à croix gammée. La guerre éclate. Prisonnier des Britanniques à la frontière de l’Inde, il s’évade. Commence alors la véritable aventure de sa vie: une longue errance qui se termine à Lhassa, résidence du jeune dalai-lama avec qui il se lie d’amitié.

Le saviez-vous ? :

  • Jean-Jacques Annaud adapte le livre « Sept ans d’aventures au Tibet », le récit autobiographique  du séjour de l’alpiniste autrichien Heinrich Harrier, au Tibet.
  • La Chine n’a en effet pas apprécié le fait que les autorités chinoises que l’on voit dans le film soient représentées comme des gens brutaux et arrogants donc l’équipe du film a été interdite de séjour en Chine.

Ma critique :

Une fois de plus, Jean-Jacques Annaud nous émerveille avec l’un de ses plus beaux films qui est un magnifique voyage au cœur des montagnes, rempli avec beaucoup d’humanité ! Il fait prendre conscience du problème sino-tibétain, qui met en avant les valeurs de respect et de modestie. Le film va allier aventure sur un fond de relations internationales conflictuelles en mettant en scène les difficultés que vont rencontrer deux européens à entrer au Tibet et y survivre. Si on s’intéresse au bouddhisme et au parcours incroyable du Dalaï-Lama ; ce qui est mon cas, on trouve le résultat absolument passionnant, mais dans le cas contraire, on risque de trouver l’ensemble long et ennuyeux.

Brad Pitt et David Thewlis s’en sortent tous deux très bien dans leurs rôles respectifs où ils se donnent à fond dans leurs émotions et leurs jeux ainsi que Jamyang Wangchuck particulièrement excellent.

Le film montre qu’un homme plein de préjugés peut changer au contact de personnes qui ne le jugent pas.. Inspirée de l’histoire vraie de l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer, l’intrigue se révèle passionnante à suivre et va même monter en intensité et en rythme au point de nous émouvoir. L’amitié forte qui se noue entre cet étranger loin de sa famille et le jeune Dalaï-Lama est remarquable ! On découvre un peu la culture tibétaine et c’est hyper intéressant de découvrir tout cela. Si ous voulez voir un film plein de beaux paysages et de belle musique, je vous le conseille !!

Pour conclure, « Sept ans au Tibet » est un très beau voyage marquant et palpitant qui nous transporte véritablement avec le personnage principal dans son aventure physique et spirituelle.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Publicité

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s