Moonlight

Synopsis :

Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron (Trevante Rhodes), un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.

Mahershala Ali

Le saviez-vous ? :

  • Barry Jenkins adapte la pièce de théâtre « In Moonlight Black Boys Look Blue » de Tarell Alvin McCraney.
  • Il a remporté trois Oscars : meilleur film, meilleur scénario adapté et meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali.

Ma critique :

Reparti des Golden Globes 2017 avec le prix du « meilleur film dramatique » et un des vainqueurs des Oscars avec ce gros quiproquo, il avait tout  de cet outsider qu’on n’avait pas vu venir et j’avoue que j’ai vraiment aimé le film à sa juste valeur durant son deuxième visionnage ! Découpé en trois actes, il nous montre l’évolution d’un homme, depuis sa petite enfance jusqu’à l’âge adulte, face à l’homosexualité. Ce film pousse à s’interroger sur une des quêtes fondamentales de notre vie : celle de notre identité dans un monde rempli de discriminations et de la différence. Alors, le film n’est pas sans intérêt, loin de là. D’abord, un film oscarisé sur un sujet si peu grand public avec que des acteurs noirs, c’est suffisamment rare pour être salué !

Naomie Harris

Si celui de Chiron est intéressant par ses questionnements identitaires, ce sont les personnages secondaires qui volent la vedette pour moi ; à commencer par Juan, magnifiquement interprété par l’acteur oscarisé Mahershala Ali qui livre une performance charismatique ; tandis qu’on est à l’opposé avec la mère de Chiron, Paula, droguée et terrifiante dans sa descente aux enfers ; elle est incarnée par Naomie Harris qui est déchirante.

On ne tombe jamais dans la caricature et on ressent toute cette sensibilité que le réalisateur transmet dans ce magnifique film indépendant qui ne peut pas vous laisser indemne tellement qu’il est prenant ! On reconnaît certaines mimiques de nos premières fois quand on tombe amoureux comme les petits sourires en coin, cette maladresse ; pour ma part, j’ai beaucoup ressenti l’amour à travers des silences mais les regards sont tellement pleins d’émotion entre ces deux personnages. On note la tension du non-dit qui est captivante, et qui évite les clichés ou le sentimentalisme.

Pour conclure, « Moonlight » est une magnifique oeuvre passionnante et sensible avec une esthétique irréprochable.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s