Le Cercle des poètes disparus

Synopsis :

Todd Anderson (Ethan Hawke), un garçon plutôt timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l’une des plus fermées et austères des États-Unis, là où son frère avait connu de brillantes études. C’est dans cette université qu’il va faire la rencontre d’un professeur de lettres anglaises plutôt étrange, Mr Keating (Robin Williams), qui les encourage à toujours refuser l’ordre établi. Les cours de Mr Keating vont bouleverser la vie de l’étudiant réservé et de ses amis…

Robin Williams

Le saviez-vous ? :

  • Le film de Peter Weir a été tourné dans l’ordre chronologique de son scénario, fait plutôt rare pour un tournage. 
  • Il est basé sur les propres souvenirs de collège du scénariste Tom Schulman.
  • Il a remporté de nombreuses distinctions y compris l’Oscar du meilleur scénario original et le César du meilleur film étranger.

Ma critique :

C’est un des grands films des années 90 qui a le plus marqué mon adolescence et qui m’a absolument bouleversé ! Ce grand classique est une belle leçon sur la vie où l’on se régale du début à la fin, on passe par toutes les émotions pendant 2 heures, et c’est profond, tant dans l’histoire que dans le jeu parfait de ses comédiens tous extraordinaires. Peter Weir nous montre ici la face cachée des écoles privées prestigieuses et strictes où tout est question de perfectionnisme, de pouvoir et d’avenir tout tracé.. Il montre également que les liens de la société peuvent être tranchés et que l’on peut vivre sa vie comme cela nous chante et cela donne à réfléchir sur sa vie et surtout montre que durant l’adolescence on peut répondre à tout ces questionnement de la vie par la poésie.

Robert Saint Leonard

 Robin Wiliams y tient un de ses meilleurs rôles ; on a tous eu envie d’avoir un professeur comme lui tant on est donc profondément touché par la moindre de ses paroles. Il fait frissonner tout au long du film et ses scènes bénéficient d’un traitement magnifique ! Les autres acteurs poussent également l’interprétation a son paroxysme à l’image d’un Ethan Hawke tout jeune qu’on découvre ainsi que Robert Saint Leonard qui est bouleversant.

On ne peut qu’être touché par cette histoire de professeur de littérature, qui, par ses méthodes peu orthodoxes, va donner le goût de la vie à ses élèves. C’est une véritable prise de conscience intellectuelle et émotionnelle qui nous fait réfléchir, il bascule des fois dans la comédie, avec quelques scènes très hilarantes, avant qu’un événement tragique bascule.. Mais mon moment préféré reste sans aucun doute la scène finale, qui m’a tirée les larmes tellement celle-ci est chargé en émotions hyper intenses ; c’est honnêtement une des plus belles fins de l’histoire du cinéma que j’ai vu !

Pour conclure, « Le Cercle des poètes disparus » est un très grand film rempli d’émotions qui incite le spectateur à penser par lui même, à être libre d’agir, emmené par un exceptionnel Robin Williams.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Publicité

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s