Grave

Synopsis :

Dans la famille de Justine (Garance Marillier) tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée (Ella Rumpf) est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.

Garance Marillier

Le saviez-vous ? :

  • C’est le premier long-métrage de la réalisatrice surdouée Julia Ducournau, qui a été présenté en compétition dans la « Semaine de la Critique » au Festival de Cannes 2016.
  • Le film a reçu 6 nominations aux Césars 2018 dont le César du meilleur premier film, meilleure réalisatrice, meilleur espoir féminin mais il est reparti bredouille…

Ma critique :

Un film d’horreur français réalisé par une femme, c’est très rare et ça fait du bien de voir une vraie proposition de cinéma ! Honnêtement, j’ai été secoué par le résultat entre récit initiatique, teen-movie sur l’éveil sexuel et le film gore dérangeant et malsain. Les 1h40 passent sans aucun problème et l’ambiance est prenante, enchaînant plusieurs scènes marquantes et vraiment sanglantes ! Si vous n’avez pas le coeur bien accroché, ne tentez pas l’expérience. Ce film n’est pas violent juste pour l’être et faire le buzz ; il y a une vraie histoire qui m’a plu où j’ai été captivé par la découverte des plaisirs « charnels » par une jeune fille qui arrive à un point culminant dans sa vie, le passage à l’âge adulte dans la violence.

Garance Marillier & Rabah Naït Oufella

L’actrice principale, à savoir Garance Marillier est vraiment très très douée et pour un premier grand rôle, c’est impressionnant ! Elle incarne avec beaucoup de talent une étudiante semblant fragile et pourtant dangereuse qui sera en proie à ses pulsions qu’elle ne maîtrise pas. Je retiens également l’interprétation d’Ella Rumpf, qui joue Alexia, la soeur mentor, qui est très convaincante ainsi que le prometteur Rabah Naït Oufella. Puis, c’est un plaisir de retrouver Laurent Lucas dans un film de genre.

J’ai mis du temps à regarder ce film car j’avais très peur qu’il soit trash vu que je ne supporte vraiment pas les oeuvres sur le cannibalisme.. Mais il faut surmonter ses phobies et je n’ai pas regretté d’avoir fait ce choix car j’ai beaucoup aimé à ma grande surprise même si ce n’est pas un chef-d’oeuvre pour ma part ! Si le scénario est très bon, je note également que la mise en scène et la réalisation sont remarquables car le film nous offre de très belles scènes et de très beaux plans. Il explore les premières fois, la sexualité que Julia Ducournau met en avant avec un style organique qui ne laissera personne indifférent.

Pour conclure, « Grave » est un premier film qui sort des sentiers battus avec un style ultra maîtrisé où la réalisatrice fait preuve de beaucoup de talent pour s’emparer d’un tel sujet.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s