Dernier amour

Synopsis :

Au XVIIIe siècle, Casanova (Vincent Lindon), connu pour son goût du plaisir et du jeu, arrive à Londres après avoir dû s’exiler. Dans cette ville dont il ignore tout, il rencontre à plusieurs reprises une jeune courtisane, la Charpillon (Stacy Martin), qui l’attire au point d’en oublier les autres femmes. Casanova est prêt à tout pour arriver à ses fins mais La Charpillon se dérobe toujours sous les prétextes les plus divers. Elle lui lance un défi, elle veut qu’il l’aime autant qu’il la désire.

Vincent Lindon & Stacy Martin

Le saviez-vous ? :

  • Le film est tiré du livre « Histoire de ma vie » écrit par Giacomo Casanova.
  • C’est la cinquième collaboration entre le réalisateur Benoît Jacquot et son acteur fétiche Vincent Lindon.

Ma critique :

J’avais adoré « Les Adieux à la reine » du même réalisateur qui m’avait passionné et je me suis dit que je n’avais pas retrouvé le même charme et la même intensité dans ses films suivants et celui-ci m’a beaucoup plu. Honnêtement, c’est tout à fait le genre de film que j’affectionne ; ici, on découvre un Casanova délicat, fragile et touchant. Ce n’est pas un biopic sur cet homme, il s’agit d’un film qui adopte un point de vue sur cet homme et qui tente d’illustrer ce point de vue dans ce film, mais aussi car on se concentre sur une partie de la vie de Casanova qui ne correspond pas à ce qu’on l’imagine de lui habituellement. J’aime beaucoup le jeu du désir, entre Casanova et la Charpillon qui m’a assez passionné, sublimé par la lumière et les magnifiques costumes.

Vincent Lindon

Pour ma part, on y croit vraiment à Vincent Lindon dans le rôle du célèbre Casanova, il joue tout en subtilité cet homme fragile qui se remet en question. Il en est de même pour la jolie Stacy Martin qui est vraiment lumineuse et excellente !

Le tout se regarde donc sans déplaisir et nous fait passer un bon moment. Il manque peut être un souffle, une passion, que l’on ne ressent que par moments, je m’attendais un peu à être emporté par une grande passion amoureuse, même si c’est plutôt un film sur le désir que sur l’amour. On éprouve presque de la pitié pour ce personnage vieillissant qui a séduit les plus grandes de son temps et dont le cœur se retrouve  »piégé » par une femme aux mœurs plutôt légères. Ceux qui s’attendent à un ensemble explosif seront très déçus donc passez votre chemin !

Pour conclure, « Dernier amour » est un beau drame romanesque à l’ambiance envoûtante et à sa mise en scène élégante mais qui manque de souffle par moments.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s