OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire

Synopsis :

1981. Hubert Bonisseur de La Bath (Jean Dujardin), alias OSS 117, est de retour. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001 (Pierre Niney).

Jean Dujardin & Pierre Niney

Le saviez-vous ? :

  • C’est le troisième opus de la saga parodique consacrée aux aventures de Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117 ; soit douze ans après le deuxième volet.
  • Le réalisateur Michel Hazanavicius n’a pas souhaité réaliser cette suite puisqu’il était en plein tournage de son film : Le Prince oublié
  • C’est le dernier rôle du regretté Wladimir Yordaniff, décédé quelques mois avant sa sortie au cinéma.
  • Le film devait à l’origine sortir le 3 février 2021, mais a été repoussé au 14 avril puis au 4 août de la même année en raison de la pandémie de Coronavirus.

Ma critique :

Douze ans d’attente après ce deuxième volet qu’on attendait tous avec impatience même si certains pouvaient avoir des appréhensions comme un changement de réalisateur en cours de route ou un humour qui ne fonctionne plus en ces jours.. Heureusement, le film accomplit sa mission mais cette suite est en-dessous de ses prédécesseurs mais le résultat n’est pas du tout mauvais. Tout d’abord, la réalisation possède de bonnes idées avec une parodie des films de James Bond reprenant tous les codes et une inventivité visuelle mais ça ne va pas plus loin qu’on l’espérait ; surtout venant de la part de Bedos. Puis, je trouve que les dialogues sont bons, ils fusent mais aucun n’est suffisamment puissant ou original pour rester en mémoire !

Fatou N’Diaye & Jean Dujardin

Jean Dujardin reste très bon comme à son habitude dans le rôle d’OSS 117, fidèle à lui-même dans son coté James Bond, et son humour avec ses dialogues et sa confrontation envers son racisme. Concernant Pierre Niney, je trouve qu’il s’intègre bien dans ce nouvel opus en représentant une nouvelle génération plus décomplexée mais c’est un peu dommage qu’on ne le voit pas assez.. Fatou N’Diaye reste correcte dans son rôle et c’est un déchirement de voir pour la dernière fois au cinéma le regretté Wladimir Yordanoff..

Je trouve que le film pose bien la question du « aujourd’hui, peut-on encore rire de tout ? » puisque notre Hubert national fait de nombreuses blagues tout au long du film, mais ce qui faisait rire les autres autour de lui dans les premiers films, ne fait plus vraiment aujourd’hui ; ce qui représente exactement la société d’aujourd’hui.. J’ai également noté que l’ensemble a quelques longueurs tant le montage aurait pu enlevé quelques minutes et que l’aventure prenne son envol que tardivement ; ça manque de punch à mon sens.. Mais cela ne signifie en aucun cas que l’ensemble est inintéressant !

Pour conclure, « OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire » est une suite réussie où on ne boude pas son plaisir face à cette aventure drôle même si l’ensemble manque d’inventivité..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s