Barry Lyndon

Synopsis :

Au XVIIIe siècle en Irlande, à la mort de son père, le jeune Redmond Barry (Ryan O’Neal) ambitionne de monter dans l’échelle sociale. Il élimine en duel son rival,un officier britannique amoureux de sa cousine mais est ensuite contraint à l’exil. Il s’engage dans l’armée britannique et part combattre sur le continent européen. Il déserte bientôt et rejoint l’armée prussienne des soldats de Frederic II afin d’échapper à la peine de mort. Envoyé en mission, il doit espionner un noble joueur, mène un double-jeu et se retrouve sous la protection de ce dernier. Introduit dans la haute société européenne, il parvient à devenir l’amant d’une riche et magnifique jeune femme, Lady Lyndon. Prenant connaissance de l’adultère, son vieil époux sombre dans la dépression et meurt de dépit. Redmond Barry épouse Lady Lyndon et devient Barry Lyndon…

Ryan O’Neal

Le saviez-vous ? :

  • Stanley Kubrick adapte les roman picaresque de William Shakespeare intitulé « Mémoires de Barry Lyndon ».
  • Nommé sept fois aux Oscars, le film remporte quatre récompenses : meilleure adaptation, meilleure photographie, meilleurs costumes et meilleure création artistique.

Ma critique :

Considéré comme l’un des plus grands films de Kubrick, j’ai mis très longtemps à le regarder et à m’en remettre car les critères ne manquent pas pour qualifier ce sommet absolu de cinéma, où tout ce qu’entreprend Kubrick fonctionne à la perfection ! C’est tellement magnifique et élégant, où ce récit historique m’a passionné dans lequel on suit l’ascension puis la descente aux enfers d’un jeune irlandais ambitieux au XVIIIème siècle. Je ne serais pas le premier ni le dernier à encenser cette œuvre d’art au scénario parfaitement bien écrit et passionnant, on passe de la fascination à l’émerveillement durant les 3 heures de films qui en paraissent tellement moins, à la réalisation et la mise en scène somptueuse de ce génie.

Marisa Berenson

Côté acteurs, Ryan O’Neal incarne à la perfection le personnage inspiré du roman de Shakespeare, il est tout simplement bluffant et a un rapport monumental avec la caméra. Marisa Berenson est en état de grâce tout au long du film et sa performance est absolument sublime !

Rarement un film n’aura atteint une telle beauté visuelle. En effet, chaque plan pourrait constituer un tableau ; que ce soit sa construction ou ses couleurs ! Je l’avais moi même trouvé très moyen à la première vision, sans doute par manque de maturité durant mon adolescence. Je l’ai revu il y a quelques mois et…je l’ai trouvé tellement magnifique ! On se demande souvent comment faire pour reconnaître les chefs d’oeuvre du septième art ; quand on voit ce long-métrage, on a aucun doute là-dessus : on le sait, c’est tout. C’est tellement beau, on est tellement baigné de musiques, on est tellement absorbé par l’histoire ! C’est merveilleux, que dire de plus ?

Pour conclure, « Barry Lyndon » est l’un des sommets filmographiques de Stanley Kubrick où les 3h sont un pur enchantement comme on en voit rarement !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s