Milla

Synopsis :

Milla (Eliza Scanlen) n’est pas une adolescente comme les autres et quand elle tombe amoureuse pour la première fois, c’est toute sa vie et celle de son entourage qui s’en retrouvent bouleversées.

Eliza Scanlen

Le saviez-vous ? :

  • La réalisatrice Shannon Murphy adapte la pièce Babyteeth de Rita Kalnejais.
  • Pour les besoins du film, la jeune Eliza Scanlen a appris le violon en deux semaines et s’est rasée la tête.
  • Il a été présenté à la Mostra de Venise 2019 et a remporté le Prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir pour l’acteur Toby Wallace.

Ma critique :

C’est une jolie surprise que nous offre Shannon Murphy en racontant une histoire d’amour entre drame et comédie mais avec le thème de la maladie comme toile de fond.. Le résultat est à la fois lumineux et sincère ; grâce à la formidable écriture de ses personnages à commencer par la jeune adolescente Milla où on s’y attache dès le départ ! On ressent facilement ses moments de bonheur tout comme ceux de la détresse donc le spectateur l’accompagne dans cette phase-là plus dure de sa vie. Puis, j’ai apprécié le fait que le récit soit découpé en plusieurs chapitres ; c’est comme un livre qui se dévore sur grand écran ! La mise en scène apporte beaucoup de poésie et une légèreté inattendue dans cette histoire où la drogue côtoient la maladie mais tout finit par s’illuminer devant cet amour.

Eliza Scanlen & Toby Wallace

Révélée dans l’excellente série « Sharp Objects », la jeune Eliza Scanlen nous avait déjà épatés dans « Les Filles du Docteur March » et « Le Diable, tout le temps » et dans ce film, elle trouve son premier grand rôle et s’en sort haut la main en proposant une performance lumineuse et toute en sensibilité ! A ses côtés, Toby Wallace est surprenant dans un rôle complexe et très intéressant. Quand aux parents, ils sont très bien interprétés par les excellents Ben Mendelsohn et Essie Davis.

La réalisatrice parvient à créer une proximité quasi miraculeuse entre son spectateur et ses personnages complexes, parfois mal-aimables, dont on découvre progressivement les failles et les causes de leurs dysfonctionnements au fil du temps. Quelques mois après l’avoir vu, je garde un souvenir assez ému du film qui n’a pas vraiment pu trouver son public à sa sortie en juillet 2021 à cause du contexte sanitaire donc il est vraiment inaperçu en salles ; ce qui est vraiment dommage car c’est typiquement le genre de film où il faut s’y intéresser davantage !

Pour conclure, « Milla » est une belle chronique simple et pleine de vie sur un sujet difficile qui réussit à ne pas sombrer dans le mélo grâce à son scénario et à ses formidables acteurs.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s